Fleur

Mes créations cinématographiques et mes créations pour l’art contemporain sont irrémédiablement imbriquées les unes aux autres. Il n’y a pas de cinéma sans peintures, pas de peintures sans cinéma, pas de peintures sans parfums, pas de parfums sans musique, et pas de musique sans cinéma.
Ces médiums sont des champs d’expressions nécessaires pour être
« entendu », donner à « voir », à « sentir ». C’est à l'embranchement de ces médiums que gît ma liberté. L’œuvre ne peut être qu'intégrale.

Peu à peu, les musées et les expositions, font entrer les images cinématographiques entre leurs murs. Un jour, les créations olfactives y trouveront également leur place. L’art doit être total, car l’homme est total.

Un jour viendra pour moi, la création autour du goût. J'y travaille.

CMC